Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 septembre 2019 3 04 /09 /septembre /2019 10:11

Une de plus ! Une rentrée. Une année. Scolaire, bien entendu.

Parce que finalement, ce qui rythme le plus notre vie, ce sont bien les années scolaires. Le rythme de l’école a mis au pas ce bon vieux calendrier solaire nécessaire à l’agriculture qui se basait sur l’alternance des saisons. Cela dit, l’agriculture intensive, aussi, a mis à mal notre calendrier et les tomates du mois de janvier ne sont pas pires que les fraises du mois d’octobre.

Et ne venez pas me dire que seuls les profs et les enfants vivent au rythme de l’école. Les parents, aussi, y sont contraints. Et pas seulement. Toute notre société a pour métronome le son de la cloche du préau. Les programmes télé et radio, les clubs de sport, la ligue 1 de football, la vie politique….

Même l’âge ne s’exprime plus en années civiles.

-Il a quel âge ton grand ?

- CM2 et demi. Il va bientôt sur ses « 6ème ».

Alors, parfois, j’ai envie de sortir dans la rue, torse bombé et nu (le torse), et de crier au monde entier (enfin, au moins, au monde qui m’entendra) : « C’est qui le patron, hein ? C’est qui ? » et de me répondre à moi-même en me frappant violemment le torse bombé et nu : « C’est l’école, le patron ! C’est l’école ! ».  Mais j’ai trop peur qu’un type en moonboots avec du baume à lèvres fluo me tapote l’épaule nue pour me dire. : « Euh non ! Le patron c’est pas l’école, mon vieux ! Le patron c’est le touriste qui veut skier au mois d’avril et qui chamboule tout le calendrier scolaire ! ».

Quand on y réfléchit, à part le magasine n°1 gratuit qui vous donne la première pièce d’une très longue série pour construire la Doloréan de Retour vers le futur au 1/8, qu’est-ce qui commence au mois de janvier ?  Rien ! Le mois de Janvier est relégué depuis déjà longtemps à la cinquième place.

Le premier mois de l’année, c’est le mois de septembre. Et le premier jour de l’année, ce n’est plus le premier janvier (ni même le 1er septembre, cela dit). Le jour de l’an, c’est le jour de la rentrée.

Alors cette année, fidèle aux traditions, la veille de la rentrée, j’ai décidé de réveillonner.

Petits plats dans les grands, chapeaux pointus, playlist festive, langues de belle-mère et cotillons ! La totale !

Un peu avant minuit, je suis allé réveiller ma femme et mes enfants, qui n’avaient pas voulu jouer le jeu, pour vivre avec eux ce grand moment que le passage à la nouvelle année.

Assis sur le canapé, le regard hagard et embué, ils me regardaient zapper nerveusement sur ma télécommande pour trouver Patrick Sébastien qui égrainerait le compte à rebours des dernières secondes de l’année, une coupette à la main. En vain !

J’ai fait sauter le bouchon de ma bouteille de Crémant du Jura à minuit douze et je suis resté seul pour fêter la nouvelle année à peine entamée un son de La queuleuleu de Bézu qui passait en boucle dans mon salon.

Je me suis réveillé quelques heures plus tard, la joue collée sur la fiche d’instruction n°134 de la Doloréan, et je suis allé à l’école, l’haleine opaque et la bouche pâteuse.

Dans la salle des maîtres tout le monde se faisait la bise (seule fois de l’année… avec le mois de janvier). J’ai regretté de ne pas avoir eu le temps de me laver les dents.

Madame l’Inspectrice est arrivée. Elle nous a serré la main en nous souriant et en nous souhaitant une bonne rentrée !

Et, sans doute sous la pression du Dasen qui l’avait informée un peu plus tôt d’une coupe drastique dans le budget des remplacements, elle n’a pas pu s’empêcher d’ajouter :

« Et surtout la santé !! ».

Bonne année !

Partager cet article

Repost0

commentaires

Un Prof À L'envers

  • : Un prof à l'envers
  • : Jean Tévélis, professeur de écoles, raconte ses aventures dans ce blog avec des billets remplis d'humour, d'enfance et de vécu...
  • Contact

Le livre (cliquez sur l'image)

La page Facebook

Du même auteur

Catégories